jeudi 29 juin 2017

Instinct, Vincent Villeminot


Instinct, tome 1, Vincent Villeminot
PKJ         480 pages

Un de mes élèves m'avait conseillé ce roman, donc j'ai proposé au CDI de l'acheter. Je me suis dit que j'allais le lire pour me faire mon propre avis, et je ne regrette absolument pas !

Ce thriller ado raconte l'histoire de Tim, un garçon de 17 ans qui perd ses parents et son frère dans un accident de voiture, dès le début de l'histoire. Toutefois la dimension tragique de l'évènement est en partie gommée par ce qui arrive au même moment : la métamorphose de Tim en grizzly.

Je vous l'accorde, si j'avais lu ça dans le résumé, je ne sais pas si j'aurais poursuivi. C'est un peu une histoire étrange, bizarre, je me serais dit que ça n'allait pas me plaire. Mais en fait, le roman n'est pas uniquement basé sur ces métamorphoses : en effet Tim va être pris en charge dans une sorte de clinique spécialisée dans les anthropomorphes, et où il va côtoyer de nombreuses personnes comme lui et surtout découvrir des secrets. 

J'ai bien aimé ce tournant que prend l'histoire. Les amis que rencontre Tim sont chouettes : un jeune garçon intellectuellement précoce, bouddhiste et dont la métamorphose vous fera bien rire, et une jeune fille, forcément jolie et intelligente, hackeuse qui plus est. J'ai un peu moins aimé les secrets qu'ils découvrent ensuite à propos des ennemis qui traquent les métamorphes comme eux, mais dans l'ensemble j'ai passé de bons moments de lecture. Je ne sais pas si je tenterai la suite de la saga, mais en tout cas une chose est sûre : l'écriture de Vincent Villeminot est de grande qualité. Il emploie des termes relativement complexes, fait des références mythologiques et littéraires, joue avec le vocabulaire parfois. A travers ses personnages qui changent de forme ils nous instruit un petit peu sur les mythes et légendes ancestrales, les animaux totems et autres. J'ai aussi aimé que les chapitres s'enchaînent facilement, ils sont globalement assez courts et rythment bien la lecture. Malgré son épaisseur, je l'ai lu très rapidement.

Je suis en tout cas heureuse d'avoir découvert ce roman, et un peu plus la plume de Vincent Villeminot, que j'avais d'ailleurs rencontré l'an dernier et qui m'avait dédicacé (de manière assez étrange...) son tome de la saga U4. Je pense que je me lancerai volontiers dans d'autres romans de cet auteur, comme Réseau(x).

Quels sont les romans de Vincent Villeminot que vous avez lus ? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire