lundi 12 juin 2017

Dans la lignée de la danse : la biographie de Misty Coppeland

Une vie en mouvement, Misty Copeland


Après avoir lu le roman Danser, j'avais envie d'en savoir plus sur le ballet classique et ses danseurs. Alors quand ma libraire m'a montré ce roman, je me suis dit que ça pourrait me plaire.

Je me suis donc lancée dans les mémoires de Misty Copeland, cette jeune ballerine noire qui a percé dans le monde très fermé de la danse classique. Elle n'a pas commencé jeune, mais immédiatement on a perçu ses talents. Extrêmement souple, technicienne acharnée et véritable prodige, elle a su trouver sa place dans ce monde réservé aux blancs. Mais son parcours n'a pas été simple : malgré son talent elle s'est heurtée à des refus, des blessures, des animosités diverses. Son physique et ses courbes, malgré une puberté tardive, ne sont pas tellement adaptés à la danse classique, ce qui lui pause parfois problème également... En plus de cela, elle vient d'une famille pauvre et bien peu sécurisante, puisque sa mère changeait de compagnon tous les ans ou presque. Malgré tout cela elle n'a pas perdu espoir un seul instant et est parvenue à lutter pour sa passion.

Le roman n'est pas palpitant; la jeune femme a raconté sa vie chronologiquement mais malgré tout un peu en vrac. On sent qu'elle n'a pas tellement travaillé ses transitions, tout s'enchaîne sans lien évident parfois. Clairement, sa vie n'est pas romancée. Toutefois j'ai apprécié ma lecture car Misty est très touchante. Elle brave les difficultés liées aux exigences de la danse et à son milieu familial de façon remarquable. C'est une battante, une fille qui donne tout pour sa passion. Et ça c'était vraiment fascinant. 

J'avoue avoir lu les dernières pages en diagonal car je m'ennuyais un peu à force de lire les mêmes choses, à savoir comment elle avait réussi à obtenir tel ou tel rôle dans tel ou tel ballet prestigieux; mais globalement j'ai passé de bons moments. C'est aussi un très bel hymne à la tolérance et un beau pied de nez (c'est le cas de le dire ^^) au racisme, puisque Misty est la première danseuse noire à obtenir une place dans le corps de ballet de l'American Ballet Theatre. 

Je conseille ce roman prioritairement à ceux ou celles qui apprécient la danse classique. Pour ma part je ne connaissais pas du tout et les vidéos que j'ai regardées en complément du roman ont fini de me convaincre : ça n'est pas un sport, mais bien un art. Et danser sur pointes, quelle performance ! Je vous laisse admirer...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire