dimanche 13 décembre 2015

La déclinaison du frisson

A la vue du titre, on se demande bien de quoi je vais bien pouvoir vous parler. Et bien tout simplement de deux thriller, mais bien bien différents l'un de l'autre. Je ne sais même pas si on peut qualifier le second ainsi, mais en tout cas il s'agit d'un roman à suspense. Thriller psychologique peut-être... Bon, trêve de tergiversations, je vais tout de suite vous présenter les livres en question.

Le premier est Alex, de Pierre Lemaître. Ce thriller fait pas mal parler de lui depuis quelques années, et il m'a semblé un incontournable. Une amie me l'a prêté il y a quelques temps et je me disais bien que je finirais par le lire. 
Je n'ai absolument pas regretté mon choix. J'avais déjà lu Robe de Marié de cet auteur et avais plutôt aimé. Je crois tout de même que j'ai été encore plus happée par Alex. Je n'ai pas pu décrocher des 150 premières pages, quand cette jeune fille un peu étrange se retrouve enfermée dans une cage par un psychopathe. On se dit que l'histoire va s'en tenir là, que les descriptions vont être atroces, en attente d'un sauvetage qui ne viendra que tardivement. Mais ce sauvetage arrive bien plus tôt que prévu, accompagné d'un coup de théâtre de dingue. On comprend alors qu'Alex n'est pas celle qu'on croit; elle n'est pas seulement une victime. Je ne vous en dit pas plus pour ne pas spoiler mais en tout cas, on est surpris. La seconde partie du roman m'a moins captivée pourtant. J'avais hâte de connaître le dénouement, qu'on pouvait deviner au bout d'un moment. Toutefois l'alternance des récits entre ce qui vit Alex et l'enquête de Camille Verhoeven m'a plutôt plu. Au début j'avais surtout hâte de savoir ce qui allait arriver à Alex. Cette fille a une personnalité incroyable et un courage inextinguible. On ne le croirait pas quand elle se fait enlever, et c'est là que l'auteur a été plus qu'astucieux. Il brouille les pistes de la psychologie des personnages dès le début, pour notre plus grand plaisir. J'ai aussi aimé découvrir les atermoiements de l'inspecteur, petit en taille mais grand professionnel. Alex est en fait une suite, et dans le roman précédent, la femme de Camille est morte. Il se remet difficilement de son deuil, et cela se ressent dans son travail. Enquêteur attachant, il rejoint pour moi la famille des Adamsberg and co. 
Ajoutez à une intrigue ingénieuse un style souple et coulant. Autant vous dire que j'ai passé un bon moment, et que je ne suis pas surprise du succès qu'a rencontré ce thriller. Même si j'ai lu la fin en diagonale, ça n'entache en rien sa qualité. 

Le second livre que j'ai lu (ouhlà, deux livres en dix jours, que se passe-t-il ?! Il semble que je retrouve un rythme de croisière plutôt agréable !) est bien moins connu. Il s'agit de Petits Goûters entre amies, de Louise Millar. Je ne connaissais pas du tout ce roman avant que maman me le conseille. Je suis parfois un peu réticente face à ce genre de roman dont la couverture fait hésiter entre la romance un peu sucrée ou le bon sentimentalisme limite écoeurant. Mais finalement je n'ai pas été trop déçue. J'ai même adoré la moitié du livre.
Pour faire court : il est question de trois femmes dans ce roman, dont deux sont mamans. Amies depuis quelques courtes années, Cassie et Sally gardent leurs enfants ensemble, vont au parc et dînent l'une chez l'autre. Mais sont-elles vraiment amies, telle est la question. Tout s'accélère le jour où la nouvelle voisine, Debs, une femme un peu cinglée, débarque dans le quartier. Cassie essaie de reprendre le travail mais Rae, sa petite fille souffrant d'une malformation cardiaque, lui met malgré elle des bâtons dans les roues. Un jour que la voisine s'occupe d'elle, tout bascule...
Vu comment je présente les choses, on dirait que ça va être super glauque. Mais finalement, pas tant que ça. La tension est plutôt psychologique, et l'univers celui des faux-semblants. Les chapitres alternent entre les points de vue des trois femmes, avec un récit à la première personne pour Cassie. La jeune femme n'est pas gâtée par la vie mais fait tout pour s'en sortir. C'est ce que j'ai préféré : suivre ses pérégrinations, la reprise du travail, ses interrogations sur son amitié avec la voisine. En fait, ce livre, c'est un peu Desperate Housewives mêlé à un style très anglais à la Alexander McCall Smith. La vie de banlieue tranquille qui cache les pires vices de moeurs. Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas spoiler. 
En tout cas j'ai passé un très bon moment avec la première moitié du livre, mais ensuite tout se profile un peu trop vite et on est un peu déçus par le dénouement, finalement assez prévisible. Je l'ai tout de même qualifié de thriller psychologique parce qu'il y a une grosse part de suspense, et des personnages un peu fous. Niveau étude de moeurs, c'est assez préoccupant ^^. Heureusement que tous les Anglais ne sont pas comme ça...Finalement l'histoire personnel des personnages est assez triste. Deux d'entres elles souffrent, et l'une fait souffrir les autres. On plonge au coeur de la folie humaine, l'une dévoilée, l'autre larvée. C'est assez fin au niveau de la psychologie et de la manière de présenter les choses, mais il y a pas mal de longueurs. Comme pour Alex, j'ai lu la seconde moitié en diagonale (et je l'ai finie aujourd'hui, ce qui me permet de faire un double article et de commencer un nouveau roman, youpi !). 
Je ne clamerais pas qu'il faut le lire; je ne dirais pas non plus qu'il faut passer votre chemin. On passe un bon moment, mais ça n'est pas le chef-d'oeuvre de l'année. 


14 commentaires:

  1. Hum...à lire tes critiques, je me dis vraiment que le genre thriller ne me convient absolument pas!
    Mais tant mieux si tu as réussi à reprendre un rythme de croisière plus agréable en lecture! C'est une bonne nouvelle, j'ai hâte de lire tes prochains articles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis contente et j'espère que ça va continuer. J'ai un peu d'espoir avec les vacances de Noël comme je vais dans ma belle famille; j'aurai normalement du temps pour lire !
      Qu'est-ce qui te déplait dans les thrillers en fait ?
      Je vais d'ailleurs en commencer un nouveau :p

      Supprimer
    2. Je n'aime pas les enquêtes, je n'aime pas trop le principe du suspense trop violent, je n'aime pas trop avoir peur / être dégoûtée...

      C'est avant tout le genre Policier / Polar / Thriller qui ne m'attire pas...je m'y ennuies très vite. Il n'y a que millénium que j'ai réussi à lire sans m'ennuyer, grâce à l'originalité de la saga...

      Supprimer
    3. Ah je comprends alors ! Je me surprends à aimer ça, alors que je n'en lisais quasiment jamais avant. Mais je ne suis pas aussi fana que certains, qui ne lisent presque que ça. Je pense que je saturerais à force...

      Supprimer
  2. Ah, donc tu as aimé Alex finalement :). Je dois avouer qu'après quelques mois je ne me rappelle plus exactement de tous les détails, en revanche je me souviens que la fin était vraiment too much pour moi. J'aurai cru que tu aurais pensé pareil si tu n'es pas particulièrement accro au glauque. Je note le second titre même s'il ne t'a pas transcendée il m'intrigue, si je le trouve à la médiathèque je pourrai le tenter ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin m'a un peu déçue, sans doute parce qu'elle était too much, tu as raison. Finalement le glauque me choque surtout quand il y a du sang. Je suis assez hermétique aux horreurs et tortures psychiques... Ouhlà maniaque des livres et psychopathe... je n'arrange pas mon grade sur la blogo moi ^^

      Supprimer
  3. Je lis aussi plus de policiers/thrillers/livres qui font peur par rapport à avant. Je n'ai jamais lu de livre de Pierre Lemaître mais il est très connu, il faudrait que j'essaie un jour. Là je lis un roman de Franck Thilliez, Angor.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il doit être pas mal ce roman de Thilliez ! Si j'ai l'occasion. J'ai d'ailleurs "Puzzle" de cet auteur dans ma PAL, je m'y lancerai bientôt.
      Pour commencer Lemaître, celui-là ou "Robe de marié" sont pas mal.

      Supprimer
  4. Je ne suis pas très très fan de thriller, mais pourquoi pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le deviens petit à petit, en passant par de bons titres comme Millenium, Lemaître ou Chattam. Des valeurs sûres. Donc n'hésite pas à tenter, tu verras bien :)

      Supprimer
  5. Tout comme toi, j'ai trouvé ça dingue comment Lemaitre brouille la psychologie de ses personnages... mais tellement bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement !
      Il faut que j'aille faire un tour plus poussé sur ton blog, j'adore déjà les minis-Belles ^^

      Supprimer
  6. Tu donne très envie d'Alex ! Moi qui aime les thillers, je pense que ça pourrait faire mon bonheur :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans aucun doute ! N'hésite pas un instant.

      Supprimer